Volgograd Ville et stade - Coupe du Monde Foot Russie 2018 - Couleur Voyage

SUIVEZ LES BLEUS EN RUSSIE !

Volgograd

La cathédrale de Saint-Jean l’Evangéliste

C’est un mémorial construit sur les collines de la ville en hommage à la bataille de Stalingrad. Il est couronné par une gigantesque allégorie : la statue de la Mère-Patrie, l’une des sept merveilles de Russie. Avec ses 85 mètres de haut elle fait presque deux fois la taille de la statue de la Liberté (sans son socle toutefois). C’est la plus grande statue d’une femme dans le monde.

L’unique Musée Panorama située sur la Volga contient des artéfacts de la Seconde Guerre Mondiale, dont une peinture panoramique du champ de bataille vu depuis le Kourgane Mamaïev

La Maison Pavlov était un bâtiment fortifié dans lequel les soldats Soviétiques ont tenu pendant 60 jours face aux offensives des troupes de la Wehrmacht durant la bataille de Stalingrad. Le siège a duré du 27 septembre au 25 novembre 1942 et finalement les Soviétiques ont réussi à en prendre le contrôle définitif. Son nom célèbre vient du Sergent Yakov Pavlov qui commandait la section qui a pris le bâtiment et l’a défendu pendant la bataille Volgograd dispose du seul tramway de Russie possédant une section souterraine. Il a par ailleurs été classé quatrième dans la liste Forbes des voies de tramway les plus intéressantes au monde.

On trouve à Volgograd un musée planetarium avec des constructions optiques uniques. Ce musée a été offert par l’Allemagne de l’Est à l’Union Soviétique. Seulement trois constructions de ce type existent dans le monde.

Volgograd est également connue pour son spectacle de vélo, son festival de la moutarde, de la pastèque ainsi que ses reconstitutions historiques uniques.

Volgograd maison pavlov - Coupe du Monde Foot Russie 2018 - Couleur Voyage

Histoire

Volgograd (anciennement Stalingrad) est un symbole de la gloire militaire de la Russie. La ville est devenue célèbre pour sa résistance durant la bataille de Stalingrad contre l’armée Allemande durant la Seconde Guerre Mondiale, bataille souvent considérée comme l’une des plus importante et sanglante de l’histoire.

La forteresse Sary Su (du Tatar, « le fleuve jaune ») a été construite en 1555 à la confluence de la Volga et de la Tsaritsa afin de protéger la frontière instable du sud du pays.

En étant l’un des points de passage de la route commerciale de la Volga reliant l’Europe du Nord à la Mer Caspienne, Tsaritsyne de son ancien nom est devenue au 19ème siècle une plateforme majeure d’échanges commerciaux dans la région.

La ville a été renommée Stalingrad en 1925. Sous Staline, la ville est devenue le centre de l’industrie lourde et du transit via le fleuve et les voies ferrées. On y trouvait des usines de construction navale, des raffineries, de production d’acier et d’aluminium, des manufactures de machinerie et véhicules, et de production chimique. Après avoir construit en 1952 le canal Lénine de navigation Don-Volga reliant la Volga et le Don, Stalingrad est devenue l’un des plus gros ports d’Europe.

En août 1942 la ville a été attaquée par les Allemands et l’alliance de l’Axe durant la Seconde Guerre Mondiale. Stalingrad est devenue le théâtre de l’une des batailles clés de cette guerre. La bataille de Stalingrad fût l’une des batailles les plus meurtrières de l’histoire (entre 1 250 000 et 1 800 000 victimes). Les combats étaient d’une intensité sans précédent : la gare centrale de la ville a changé de main treize fois, et le Kourgane Mamaïev (un des plus hauts points de la ville) a été capturé et recapturé 8 fois. En janvier 1943 les forces soviétiques ont réussi à encercler les hommes de l’armée allemande et de l’axe et à les faire capituler. Cela a été le point de bascule de la Seconde Guerre Mondiale. En 1945, l’Union Soviétique a récompensé Stalingrad du titre de ville héroïque.

Un certain nombre de villes dans le monde ont établi un jumelage avec la ville de Stalingrad. Des parcs, stations de métro, rues (…) ont été nommés en hommage à la ville à Paris, Lyon, Cannes, et d’autres villes encore.
Stalingrad a été totalement détruite pendant la guerre. C’est une ville moderne qui a été reconstruite dans sa totalité. Tout le pays s’est efforcé de restaurer la ville.
En 1961, la ville a pris le nom de Volgograd (ville de la Volga) mais 9 jours par an, la ville peut être officiellement appelée Stalingrad.

Volgograd - Coupe du Monde Foot Russie 2018 - Couleur Voyage

Sport & Culture

L’histoire du football à Volgograd a commencé en 1909 avec la création de deux équipes, « Storm » et « Standart », à l’initiative d’ouvriers. Ils utilisaient un vieux terrain vague comme terrain de football pour organiser leurs matchs. C’est désormais le plus vieux stade de la ville, appelé le Monolit. Volgograd compte aujourd’hui une équipe professionnelle : le Rotor, fondé en 1929. Le Kaustic et le Dinamo, fondés à Volgograd, figurent parmi les meilleures équipes russes de handball féminin. Le Dinamo est l’équipe ayant connu le plus de succès dans la Russian Super League, remportant 9 titres de champion et établissant un record lors de la saison 2001-02 en remportant tous ses matchs. Le club a également brillé sur la scène européenne en remportant 3 titres : la Challenge Cup et le Champions Trophy en 1995, et l’EHF Cup en 2008. Le club de waterpolo du Spartak Volgograd a une histoire très courte (fondé en 1996) mais déjà très riche. Il a immédiatement remporté le titre de champion de Russie en 1997 et termina à la deuxième place l’année suivante. Le Spartak a même intégré le final four de la LEN Champions League la même année. Il s’est imposé comme la force dominante du waterpolo Russe depuis 2010, en s’adjugeant le titre national 5 fois d’affilée. Il figure également parmi les meilleures équipes européennes, avec une victoire en Len Euro Cup lors de la saison 2013-2014.

Les infrastructures sportives de Volgograd sont très développées et contribuent à l’émergence de sportifs et sportives mondialement connus et de champions Olympiques. Parmi eux figurent Yelena Isinbayeva (saut à la perche), Larisa Ilchenko (natation), Maksim Opalev (canoë) ou encore Yelena Slesarenko (saut en hauteur).

Volgograd - Coupe du Monde Football Russie 2018 - Couleur Voyage

Transport

Les correspondances depuis la gare de Volgograd incluent Moscou, Saratov, Astrakhan, la région du Donbass en Ukraine, le Caucase et la Sibérie. La route européenne E40, plus longue route européenne reliant Calais en France à Ridder au Kazakhstan, passe par Volgograd. L’autoroute M6 entre Moscou et la Mer Caspienne passe également par la ville.

L’aéroport international de Volgograd propose des vols à destination des principales villes du pays.

En plus des bus standard, des tramways et trolleybus, le système de transports en commun inclut un service de trains légers plus connu sous le nom de métrotram.
Il est difficile de se perdre à Volgograd car la ville est petite. En suivant la rue principale vous pourrez trouver tous les musées et monuments.

Climat

Le climat à Volgograd est un climat continental et humide, avec plus de 200 jours ensoleillés dans l’année. Les hivers y sont doux avec de fréquentes fontes de neige, tandis que les étés sont longs et chauds avec une température moyenne de 24°C.

Volgograd transport - Coupe du Monde Football Russie 2018 - Couleur Voyage
  • banner brands
  • banner brands 2